L’armée russe a tué 121 enfants depuis le début de la guerre

Маріуполь_13.03

L’armée russe a tué 121 enfants en 28 jours de guerre.

168 autres enfants ont été blessés à des degrés divers par les bombardements et les tirs d’artillerie des troupes russes, selon le Bureau du Procureur général.

Commentaire: Bureau du Procureur général:

“Les enfants ont subi le plus de pertes dans la région de Kyiv – 61, la région de Kharkiv – 41, la région de Donetsk – 40, la région de Tchernihiv – 32, la région de Mykolaiv – 24, la capitale – 16, la région de Zhytomyr – 15, la région de Kherson – 15 et la région de Sumy – 14.

Dans la région de Donetsk, les militaires russes continuent de bombarder les villes et les zones résidentielles où se trouvent des civils. Ainsi, une fillette de 9 ans et un garçon de 14 ans ont été tués et 3 enfants ont été blessés par les armes russes.

 Le 17 mars 2022, les occupants russes ont tué sans pitié le père d’une famille nombreuse devant son fils de 14 ans. Le garçon a été blessé. Cela s’est produit alors qu’ils allaient chercher de l’aide humanitaire et des médicaments dans le centre de la ville occupée de Bucha, dans la région de Kyiv, où vit la famille, car celle-ci était privée de gaz, de lumière et d’eau depuis près de deux semaines.

Dans la soirée du 22 mars 2022, un obus ennemi a touché un immeuble de plusieurs étages à Rubizhne, dans l’oblast de Luhansk. Trois personnes ont été tuées, dont deux enfants.

Ces chiffres ne sont pas définitifs car il n’est pas possible d’inspecter les sites de bombardements dans les zones d’hostilités actives et dans les territoires temporairement occupés.”

Source: Ukrainska Pravda

Lien: https://life.pravda.com.ua/society/2022/03/23/247934/

To top