Les Nations Unies ont confirmé la mort d’au moins 2 829 civils dans la guerre de la Russie contre l’Ukraine

Ірпінь_цвинтар

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a pu confirmer la mort de 2 829 personnes et les blessés de 3 180 civils en raison de la guerre à grande échelle de la Russie contre l’Ukraine. Ce sont des données du 24 février au 27 avril à minuit, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Cependant, l’organisation souligne que les chiffres réels sont beaucoup plus élevés, « car les informations de certains endroits où se déroulent d’intenses hostilités sont retardées, et de nombreux rapports de victimes civiles doivent encore être confirmés. ».

Cela s’applique, par exemple, aux colonies de Marioupol (oblast de Donetsk), Izyum (oblast de Kharkiv) et Popasna (oblast de Lougansk), « où de nombreux civils auraient été tués et blessés. Ils font l’objet d’une vérification supplémentaire et ne sont pas inclus dans les statistiques ci-dessus. »

L’ONU a ajouté que la plupart des victimes civiles ont été causées par l’utilisation d’armes explosives avec un large éventail de dégâts, y compris des bombardements d’artillerie lourde et des lance-roquettes multiples, ainsi que des missiles et des frappes aériennes.

Source: Radio Svoboda

Lien: https://www.radiosvoboda.org/a/news-oon-viyna-zahybli/31826432.html

To top