Menacé de tuer sa famille et violé : les services de sécurité ukrainiens ont dénoncé un Russe qui a violé des femmes dans la région de Kyiv

Булат Фассахов

Le Service de sécurité ukrainien  et le bureau du procureur ont identifié un autre occupant soupçonné d’avoir violé des femmes pendant l’occupation de la région de Kyiv. Il s’agit de la deuxième suspicion de viol signalée à l’armée russe. Cela a été annoncé par le procureur général Irina Venediktova.

Selon l’enquête, Bulat Fassakhov, 20 ans, en mars 2022, avec un collègue, a fait irruption dans une maison privée du village du district de Brovary.

Commentaire : Procureur général Irina Venediktov :

“Il a ordonné au complice de fermer tous les habitants de la maison au sous-sol, à l’exception d’une femme. Il a violé la victime avec des armes et massacré.”

En quelques jours, le crime de guerre a été répété. Le même soldat, accompagné de trois autres occupants, s’est rendu dans une autre maison. La famille a été emmenée à l’extérieur et une femme a été laissée derrière, qui a été violée et menacée de meurtre.

Bulat Fassakhov a été informé par contumace du soupçon de violation des lois et coutumes de la guerre (partie 1 de l’article 438 du Code pénal ukrainien). Il risque de 8 à 12 ans de prison pour cela.

Source: Gromadske TV

Lien: https://hromadske.ua/posts/pogrozhuvav-vbivstvom-rodini-i-gvaltuvav-sbu-vikrila-okupanta-yakij-vchinyav-nasilstvo-nad-zhinkami-na-kiyivshini

To top